Finavik participe à l’acquisition du Groupe EDH par Quilvest Private Equity et M. Amin Khiari

EDH éduque un LBO bis 

Fort d’un chiffre d’affaires de plus de 20 M€, le groupe d’enseignement supérieur privé est, désormais, soutenu en majoritaire par Quilvest Private Equity, prenant le relais de Platina Equity Solutions au capital depuis 2014.

Le groupe EDH continue de faire confiance à des acteurs du private equity pour sa future croissance. Détenu à hauteur de plus de 80 % par Platina Equity Solutions depuis un premier LBO en 2014 ayant permis la sortie de la famille fondatrice Huisman, le groupe d’enseignement supérieur privé voit Quilvest Private Equity prendre une position majoritaire au sein de son capital. Amin Khiairi, son président depuis 2014, en profite pour

renforcer sa participation à l’issue d’un réinvestissement aux cotés de plusieurs managers. Avant l’été, les équipes de Transaction R ont organisé un processus d’appel d’offres restreint auprès de 3-4 fonds d’investissement. « Après une période de restructuration des écoles qui aura duré trois ans pour lui permettre d’obtenir une croissance embarquée, Amin Khiari voulait changer de partenaire financier afin de déployer une stratégie de développement passant par des croissances externes, des nouvelles implantations et une diversification », indique Charles Guigan, associé d’Eurvad Finance, conseil financier de l’acquéreur qui était intervenu en 2014 comme conseil de la famille fondatrice.

Expansion géographique
Cet LBO bis est financé par un montage unitranche apporté par CM-CIC Private Debt et Idinvest Partners et incluant un effet de levier, selon nos informations, compris entre 3 et 4 fois l’Ebitda. Fondé en 1961 par Denis Huisman, le groupe EDH est constitué de trois écoles, l’EFAP (l’école des nouveaux métiers de la communication) comptant 80 % des élèves du groupe, l’ICART (l’école du management culturel et du marché de l’art) et l’EFJ (l’école du nouveau journalisme). Avec plus de 3 000 étudiants et 20 000 diplômés, il est présent en France sur quatre campus à Paris, Lille, Lyon, Bordeaux et à l’international par le biais de deux campus à New-York et à Shanghai depuis l’an dernier. Les continents européen et africain sont, notamment, visés dans le cadre de la future expansion. Son chiffre d’affaires s’élevait l’an dernier à 23 M€ contre moins de 20 M€ au moment de l’entrée au capital de Platina Equity Solutions. « Quilvest

Private Equity s’intéresse, depuis plusieurs années, au secteur de l’éducation en Europe et notamment en France. Nous considérons qu’il s’agit d’un secteur à la fois stratégique, en croissance et résilient également porteur de fortes opportunités de développement organique et externe sur le territoire national comme à l’étranger », précise Thomas Vatier, associé chez Quilvest Private Equity dont c’est le deuxième investissement en France de l’année après l’éditeur de logiciels Eudonet en février dernier (lire ci-dessous).

Par Jean-Philippe Mas


Acquéreur : Quilvest Private Equity (Thomas Vatier, Loeïz Lagadec, Guillaume Laboureix, Hichem Hadjoudj), Management (Amin Khiari)

Conseil M&A : Eurvad Finance (Charles Guigan, Yassine Jnan),

Conseil Financement : Finavik (Vincent Rivaillon)

Conseil juridique Corporate : Mayer Brown (Olivier Aubouin, Martin Duvernoy, Renan Lombard-Platet, Elodie Deschamps)
Conseil juridique Financement : Mayer Brown (Patrick Teboul, Constance Bouchet)

Due diligences Acquéreur : Delsol Avocats (juridique, fiscale et sociale), Aca Nexia (financière), Indefi (stratégique)

Dette : CM CIC Private Debt (Pierre-Jean Mouesca, Adrien Normand), Idinvest Partners (Eric Gallerne, Maxime de Roquette Buisson)

Conseil juridique Dette : Allen & Overy (Jean-Christophe David, Thomas Roy)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *